Bandeau Accueil Liens Guestbook Mail

Final Fantasy 7

Final Fantasy est sûrement la saga illustre du RPG, dont l'opus le plus apprécié et célèbre est FF7, pour maintes raisons. La première est l'histoire incroyable et émouvante avec ses rebondissements inattendus mélangeant humour et tristesse. Ensuite les personnages, qui arrivent à nous faire passer des émotions que peu de RPG arrivent à nous transmettre par leurs personnages qui ont des peurs humaines que nous partageons avec eux tout au long de l'histoire. La troisième raison est le système de combat intéressant où le joueur à plaisir à étudier l'ennemi pour le battre facilement. Et enfin, l'environnement graphique et sonore qui était ce qu'il se faisait de mieux à l'époque; FF7 est le premier RPG à utiliser la technologie de la 3D. Tout ça pour dire que FF7 est peut être vieux, mais reste très apprécié.

ff7_1

 

UN MONDE PAS SI ELOIGNE DU NOTRE

ff7_2

L'histoire se déroule dans un monde où l'énergie de cette société est la planète, et l'énergie de la planète va bientôt s'épuiser ce qui entraînera l'apocalypse, une bande de terroristes nommée AVALANCHE se dresse contre Shinra Inc. qui est la société pompant l'énergie de la planète pour la donner aux habitants de la grande ville de Midgar. Le joueur incarne Clad, un mercenaire ancien membre d'une organisation nommée le SOLDAT qui est à la botte de Shinra. Après quelques heures de jeu, nous faisons la connaissance d'un nouvel ennemi : j'ai nommé Sephiroth. Au fur et a mesure que l'histoire avance, d'autres personnages rejoignent Clad pour l'aider dans sa quête qui est de sauver la planète (rien que ça !), mais chacun avec des raisons différentes (souvent alimentées par la vengeance). Ce monde n'est au final pas tellement éloigné du notre, où tout tourne autour de l'argent.

Dernier point de ce chapitre, les allusions à la religion principalement nordique. La ville de Midgar (ou Midgard) signifie "terres du milieu" et symbolise le monde où habite les humains, à contrario d'Asgard les "terres des dieux", et encore, cette ville est contrôlée par la Shinra (ou Shin-ra) qui veut dire "dieu maléfique" en japonais. Son siège se trouve au point culminant de la ville (allusion à Asgard) alors que les habitants vivent dans des taudis sous les plaques d'acier de la ville, au risque de se faire écraser (allusion à Midgard).

L'exploration est vraiment un moment de plaisir car les villes sont toutes différentes, elles inspirent chacune des impressions diverses (misère, calme, etc.) et les donjons sont lugubres.

 

DES GRAPHISMES "SUPER DEFORMED"

FF 7 a déjà 10 ans, les graphismes ont évolué donc je vais les comparer avec ceux de l'époque. L'aspect graphique des personnages de FF7 fait partie de la catégorie des "Super Deformed", une morphologie typique d'origine japonaise issue de certains mangas où les protagonistes apparaissent avec un corps trapu, sont courts sur pattes et possèdent de grands yeux. Comme dit précédemment, FF7 est le 1er RPG à utiliser la 3D, c'est aussi le premier à avoir des cinématiques de toute beauté.

ff7_3

 

UNE MUSIQUE A LA HAUTEUR

Une musique faite par maître Nobuo Uematsu (le compositeur attitré des FF) qui a mis la barre très haut avec FF7, des musiques, telle que One-winged angel, sont inoubliables et très immersives. Certains thèmes musicaux sont calmes (Nibelheim) tandis que d'autres sont entraînantes (Junon). Ces musiques sont une palette de sentiments. Et malgré le fait qu'on les entende trois fois chacune minimum pendant le jeu, elles ne sont pas rébarbatives.

 

UN GAMEPLAY EXCEPTIONNEL

ff7_4

FF7 donne beaucoup de plaisir, d'abord la gestion des personnages avec les materias, Il y en a plusieurs types : tout d'abord les materias de magie pour exécuter des sorts. Ensuite, les materias d'invocation pour faire apparaître des créatures telles que Shiva et bien d'autres. Puis viennent celles de commande pour faire des actions, comme scanner les ennemis. Il y a d'autres materias indépendantes qui servent à booster les statistiques des personnages tels que les HP, MP ou la chance. Et enfin celles de soutien agissant sur les autres materias. Vous allez vous dire qu'il faut en mettre à outrance sur tous les personnages et bien non, car la plupart des materias influencent sur les statistiques des personnages, et chaque arme et armure possède un nombre précis d'emplacements à materias. Donc gérer tout ça est très stratégique et procure un réel plaisir.

Autre chose importante : les quêtes annexes. Elles sont nombreuses mais toutes intéressantes car elles permettent l'obtention de materias rares. La plus passionnante est la quête des chocobos, le but étant d'avoir le légendaire chocobo d'or. Pour cela il faut élever ces mignonnes créatures en les faisant s'accoupler et faire des courses contre d'autres chocobos pour gagner des prix. Il faut ensuite les monter en classe et espérer obtenir un chocobo d'une couleur différente qui peut franchir un obstacle (mer, montagne, rivières) pour atteindre des grottes inaccessibles autrement pour récupérer des materias puissantes.

Et puis comment faire un test sur FF7 sans parler du Gold Saucer. Ce parc d'attractions ne compte pas moins de 11 jeux amusants (certains seulement funs et d'autres utiles pour la suite du jeu). Pour finir, dans tous les RPGs, il y a un boss plus puissant que le boss final mais dans FF7 il y en a deux (promo de la décennie). Ce jeu possède aussi deux donjons optionnels courts mais intéressants.

 

AU FINAL

ff7_5

FF7 est extrêmement long, 60 heures si vous vous y attelez vite, et si vous souhaitez faire toutes les quêtes annexes il y a bien 100 ou 110 heures de jeu. Tellement que ce jeu m'a plu, je l'ai recommencé sept fois et je dois bien accumuler 500 heures de jeu. Je sais que cela peut paraître subjectif, mais je suis dans la majorité des joueurs. Graphismes novateurs pour l'époque, musique immersive par Nobuo Uematsu, histoire passionnante, gameplay exceptionnel, quêtes annexes à la pelle, après 10 ans il n'a pas pris une ride.

FF pro

Concepteur Editeur Machine Version testée Difficulté
Squaresoft Squaresoft Playstation PAL Moyenne

 

Final Fantasy 7 : Advent Children

 

Revenir en haut
Découvrez d'autres articles et tests de jeux vidéo !

 

Valid CSS!

Valid HTML 4.01 Transitional

Compteur